Aujourd’hui le cancer du sein concerne 1 femme sur 8 !

Plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes.
Grâce au dépistage précoce, la moitié des cancers du sein sont décelés alors qu’ils mesurent moins de 2 cm !

Ce niveau de détection permet d’atteindre de très hauts taux de guérison tout en réduisant considérablement l’agressivité des traitements appliqués. Il est donc important de vous informer sur le cancer du sein car cela peut vous sauver la vie.

L’importance du dépistage précoce

À tout âge

Vous devez être régulièrement suivie par un médecin traitant, par un gynécologue ou par votre sage-femme: la palpation des seins et des aisselles lui apportera des indications essentielles. S’il ou elle perçoit une anomalie, il ou elle vous prescrira une mammographie ou encore une échographie.
Ce suivi médical doit avoir lieu tous les 6 mois ou au minimum tous les ans à partir de 30 ans.

Il est important que chacune devienne actrice de sa santé en pratiquant tous les mois une auto-palpation des seins. (voir auto-examen).

À partir de 50 ans

Votre médecin traitant ou votre gynécologue vous fera pratiquer une mammographie tous les 2 ans au minimum, tous les ans s’il estime cela nécessaire.
En France, le « dépistage organisé » est accessible aux femmes à partir de 50 ans et jusqu’à 74 ans.

Les gestes de l’auto-palpation

L’auto-examen des seins ou auto-palpation regroupe un ensemble de gestes simples qui, pratiqués tous les mois, après les règles, vous permettent de bien connaître vos seins, de détecter toute anomalie et de la signaler à vote médecin.
L’auto-examen constitue un atout de plus pour votre santé mais ne se substitue en aucun cas à votre visite régulière (au moins annuelle) chez votre gynécologue ou médecin.

L’auto-examen des seins L’auto-palpation est une pratique très positive et importante pour toutes les femmes si elle procède d’abord d’une meilleure connaissance de son corps, de ses changements, de ses métamorphoses lors des diverses étapes de la vie

L’autopalpation devrait être répétée au moins une fois chaque mois,
à la même période.

1- Debout, devant un miroir :

Inspectez les deux seins et vérifiez qu’il n’y a rien d’anormal : par exemple un écoulement par le mamelon d’un liquide, ou encore de sang, crevasses, fossettes, plis ou peau qui pèle…

2 – Levez le bras droit :

Avec les trois doigts de la main gauche, palpez le sein droit, fermement, attentivement et complètement.
En commençant par la partie externe, parcourez le sein en effectuant de petits cercles avec les bouts des doigts.

3 – Veillez à examiner tout le sein

Une attention particulière doit être portée à la zone entre le sein et l’aisselle, cette dernière comprise.

Cherchez toute grosseur ou toute induration anormale sous la peau.

4 – Terminez par le mamelon

Pressez délicatement le mamelon et vérifiez qu’aucun écoulement ne se produit.

Si c’est le cas, prévenez votre médecin sans attendre.

Répétez l’auto-examen sur le sein gauche

Praesent id, id elementum Lorem venenatis, ante. mattis